Qu’y a-t-il de drôle à propos de la thérapie de couple ?

therapie-de-couple« Quand les gens rient, ils ne s’entre-tuent généralement pas. »
Alan Alda

Une enquête de couples divorcés montre que seulement 1% avait demandé l’aide d’un conseiller matrimonial. Une autre étude a révélé que le couple moyen attend six ans avant de faire un appel à un professionnel de la relation.

Ces mêmes personnes n’attendraient pas six minutes pour soulager la douleur d’un bras cassé, mais les il leur faut six ans pour commencer à s’occuper d’ un mariage brisé, parce qu’ils pensent qu’ils ont échoué ! Et ils pensent qu’un conseil conjugal n’aboutira à rien de bon. Le secteur du conseil des couples a vraiment besoin de faire peau neuve au niveau de sa communication !

Le problème avec ce retard de 6 ans dans le traitement, c’est que cela amène à une situation catastrophique pour les couples – 6 ans de frustration, 6 ans de lutte dans un combat muet, voire pire encore. Six ans de déconnexion émotitionnelle, six années de désespoir et d’impuissance. Comment peut-on demander à quiconque d’espérer encore après 6 ans de douleur?

La thérapie de couple peut sauver un mariage qui bat de l’aile et en renforcer un qui tient encore la route. En fait, je pense que chaque relation pourrait profiter d’une analyse, d’une mise à plat de la relation, et d’un ensemble de techniques.

Bien évidemment, des séances avec un conseiller conjugal ne sont pas une partie de plaisir. Toutefois, le conseiller peut faire appel au jeu et à l’humour à des fins thérapeutiques ! Pour emprunter une citation célèbre, « Le mariage peut être une tragédie pour ceux qui le vivent, mais une comédie pour ceux qui le conçoivent ! »

Les outils les plus importants qu’un conseiller conjugal peut utiliser pour aider les couples à avoir un aperçu de leur situation, sont la mise en perspective et l’humour. L’humour adoucit la tension entre deux partenaires. Il une ambiance plus décontractée et ludique pour un couple, il fait vraiment ressortir le « nous ». Il permet de faire passer le couple naturellement d’une dynamique de réaction à une dynamique d’observation dans leur histoire, et il constitue ainsi un outil de surveillance très puissant.

En outre, l’humour lors des séances de thérapie aide à détendre et à désamorcer les conflits. Les neuroscientifiques ont découvert que le rire influe sur les deux côtés du cerveau, notre esprit émotionnel et notre esprit de la pensée. Par conséquent, l’humour est un outil merveilleux pour les couples, à utiliser pour faire passer les messages à l’autre sans résistance. Et, nous apprenons tous mieux lorsque nous nous amusons.

Voici un exemple de ce dont je parle. J’ai une grosse balle rouge dans mon bureau. Elle fait environ 50 cm de diamètre et il est inscrit dessus « Balle du reproche ». Quand un couple entre dans mon bureau pour la première fois, je vois souvent un petit sourire passer sur leurs visages quand ils la repèrent. Quels sont ceux qui ne cachent en effet pas de nombreux reproches quelque part dans leur relation. Cette simple balle me permet d’aborder tout ces éléments d’une façon différente.

Quand une personne entre dans une diatribe de reproches lors d’une session, je lui fais tenir cette « balle du reproche » pendant qu’ils discutent. Une variante consiste à placer la balle entre eux les deux membres du couple, et à leur dire Cette « chose » (la responsabilité) est ce qui vient se mettre entre vous deux Cela permet au couple de passer du langage du « tu » à celui du « je ». J’appelle cela « l’effet balle du reproche.

Je possède également deux épées en mousse posées contre le mur de mon bureau. Lorsque de nouveaux couples remarquent les épées, je vois le plus souvent une lueur dans leurs yeux, et l’un des partenaires demande : « Quand pourrons-nous jouer avec les épées. » Et, si l’autre rit alors, c’est un très bon signe ! Si un couple peut encore jouer ensemble, c’est qu’ils ont encore un grand potentiel de passion commune.

J’utilise les épées aussi quand je veux leur démontrer qu’ils se repoussent l’un l’autre, plutôt que de faire ce qu’ils veulent vraiment, qui est de se rapprocher ensembles. Je leur demande alors « Comment peut-on demander de s’aimer les armes à la main ? » Quand un couple se retrouve dans un conflit stupide et improductif, je leur donne l’occasion de mettre en évidence que leur combat muet constitue un duel de négativité. Croyez-moi. Ils comprennent très vite !

La thérapie de couple vous redonnera de l’espoir, elle peut normaliser vos conflits, parce que tous les couples rencontrent des difficultés. Ce type de conseil vous propose des solutions et des outils. Et, non négligeable, la thérapie qui utilise l’humour peut être amusante. J’ai beaucoup de couples qui me disent qu’ils aiment venir aux sessions, parce que la libération psychologique générée par le rire permet une plus grande perspicacité dans l’analyse de la liaison.